Navigation – Plan du site

Templatic Architecture

Sabrina Bendjaballah et Martin Haiden
p. 157-168

Résumés

En se fondant sur les principes de la Phonologie du Gouvernement, cet article présente une théorie minimaliste de la projection. Deux opérations, merge et label, sont postulées et formalisées en termes mathématiques - soit, respectivement, la multiplication et l'intégration. Dans le cadre de cette formalisation, l'interprétation syntaxique des entités phonologiques peut être comprise comme un morphisme au sens strict, c'est-à-dire une application préservatrice de structure par rapport à merge. Ce formalisme permet de dériver une condition simple, mais inexpliquée, sur les gabarits des verbes forts de l'allemand : un site gabaritique unique ne peut pas être l'hôte de marqueurs qui correspondent à des têtes syntaxiques distinctes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sabrina Bendjaballah et Martin Haiden, « Templatic Architecture », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 32 | 2003, mis en ligne le 06 juin 2005, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://rlv.revues.org/489 ; DOI : 10.4000/rlv.489

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page