Navigation – Plan du site

Preverbs in Russian: situation or viewpoint aspect?

Eric Corre
p. 97-122

Résumés

L’article poursuit deux objectifs : présenter les données complexes de la préfixation verbale (préverbation) en russe, et interroger la validité de la distinction entre aspect lexical (Situation Aspect) et aspect grammatical (Viewpoint Aspect) établie par Smith (1991), et en particulier la thèse selon laquelle tous les préverbes sont des marqueurs de télicité (Borer 2005). En premier lieu, des arguments sont avancés pour montrer que tous les verbes préverbés sont systématiquement perfectifs (pf) ; tous sont sujets à des restrictions lexicales. Une conclusion préliminaire est que tous les préverbes marquent la télicité, contre Filip (2005, 2008) pour qui le préverbe est pré-fonctionnel (lexical). Cela pose la question de la nature exacte de la télicité. Dans la littérature (Dowty 1979, Krifka 1998), la télicité est testée au moyen des adverbiaux de type « en x temps ». Une version plus lâche de la télicité est proposée, à la suite de Borer (2005) et Lakorczyk (2010) : il suffit qu’un événement soit non divisible ou non homogène pour qu’il soit télique. Ce concept est proche de celui de « terminativité » défendu par Paducheva & Pentus (2008) : la fonction du préverbe est de clôre l’événement. Ceci permet de rendre compte du comportement des verbes munis du préverbe délimitatif po-. Les données montrent que ces hypothèses ne sont pas exactes : les verbes en po- connaissent une extension fonctionnelle de leur emploi en russe contemporain et, de plus en plus, sont des partenaires pf normaux du verbe impf correspondant ; ils n’indiquent pas nécessairement une durée courte, et sont également soumis à des restrictions lexicales (Dickey 2006). Enfin, le rôle du préverbe vis-à-vis de l’aspect grammatical est évalué. En conclusion, c’est l’aspect lexical (Situation Aspect) qui est grammaticalisé en russe au moyen des préverbes, et non l’aspect grammatical (Viewpoint Aspect), dérivé au moyen de simples corrélations.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Three types of preverbs in Slavic
2.1. Meaning-modifying, lexical or “specialized perfectives” (Janda 2007)
2.2. Purely perfectivizing or empty preverbs, or “natural perfectives” (Janda 2007)
2.3. “Superlexical preverbs”, “procedurals” (Forsyth 1970) or “complex acts” (Janda 2007)
3. Are the preverbs exponents of “pre-functional” telicity or full telicity?
3.1. Preverbs as contributing a pre-functional level
3.2. What is telicity?
4. Narrowing down telicity cum terminativity: the case of po- verbs
4.1. What po-delim verbs are not
4.1.1. Extension of functional scope
4.1.2. po-delim verbs do not necessarily indicate short duration
4.1.3. Lexical restrictions
4.2. What po- delim verbs are
5. Are preverbs telicizers or perfectivizers?
5.1. Secondary imperfectivization (SI) and preverbs
5.2. Nominals
Conclusion

Aperçu du début du texte

1. Introduction

Many languages use adpositional morphemes, either verbal prefixes (henceforth, preverbs) or particles, as a means to extend the morphological possibilities, and consequently the lexical inventory, of verbs. Such morphemes traditionally add spatial and/or directional, temporal and/or aspectual, or simply idiosyncratic, information to a verb’s root. In Russian, where the system of temporal marking is impoverished (reduced to one present-future tense and one past tense), preverbs are used to encode such distinctions. Each verb is either soveršennyj (“accomplished”, translated as “perfective”, henceforth pf) or nesoveršennyj (“unaccomplished”, translated as “imperfective”, henceforth impf). The vast majority of base verbs (or simplex stems) are impf, but there are exceptions. The addition of a preverb systematically derives a corresponding pf verb, as in (1):

This example has an Acccomplishment VP: the (a) sentence, which describes a progressi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Eric Corre, « Preverbs in Russian: situation or viewpoint aspect? », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 43 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2017, consulté le 25 mai 2017. URL : http://rlv.revues.org/2285 ; DOI : 10.4000/rlv.2285

Haut de page

Auteur

Eric Corre

Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page