Navigation – Plan du site

Generics in information structure: exceptions versus counterexamples

Alice G.B. Ter Meulen
p. 103-122

Résumés

Pourquoi nous accrochons-nous aux croyances génériques qui nous servent à expliquer et comprendre le monde, même lorsqu’elles vont à l’encontre de faits ou d’observations évidentes avec lesquelles elles sont contradictoires ? Il est souvent rationnel de ne pas corriger ses croyances, même si les contre-exemples abondent, en reléguant ces derniers au statut d’exceptions anodines qui n’infirmeront pas les faits. L’étude de la structure focus/arrière-plan qui résulte de l’interaction entre les adverbes aspectuels, le temps et les pluriels nus nécessite une interface de tous les modules de la grammaire – la Structure Informationnelle – dans laquelle le contenu des énoncés avec pluriels nus peut être déterminé en contexte, et dans laquelle sont expliquées les différences épistémologiques entre exceptions et contre-exemples. Les informations génériques persistent dans les situations récalcitrantes parce que leur force explicative est « immunisée » contre les preuves contraires. Cette « immunisation » de l’information est un nouveau concept sémantique théorique dont nous précisons le contenu dans une sémantique des génériques qui emprunte à l’épistémologie.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

0. Introduction
1. Review of linguistic tests for generic interpretations
2. Restricting versus background information
3. The structure of the common ground
4. Structures of Situations
5. Generic information and explanations
6. Information Structure : changing kinds or habits
7. Conclusions

Aperçu du début du texte

0. Introduction

Although the topic of generics and its relation to aspect and divisible reference has been on the backburner of my research agenda for quite some time, the kind invitation to speak at this Genius III conference has provided me with a welcome opportunity to address some new issues on the interface of temporal reasoning and generics. It proves to be very interesting to investigate the way we refer generically to situations that change over time, as kinds, like any individual, may change, acquire or lose properties. The linguistic entry point for such an investigation is to analyze the focus/background structure arising from the interaction between aspectual adverbs, tense and bare plurals. I will argue that this requires an interface of all modules of grammar, syntax, semantics and phonology, called here the Information Structure, at which the content of statements with bare plurals in discourse can be determined in context. It will require a better understanding of the...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alice G.B. Ter Meulen, « Generics in information structure: exceptions versus counterexamples », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 41 | 2012, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://rlv.revues.org/2092

Haut de page

Auteur

Alice G.B. Ter Meulen

Linguistics Department, Université de Genève

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page