Navigation – Plan du site

Instructions aux auteurs

Nota bene

La particularité, en termes de fabrication, de la revue RLV consiste souvent dans l’agencement de plusieurs polices de caractères spécifiques.

Aussi bien les polices de caractères phonétiques seront choisies dans la classe des IPA-Kiel, et de préférence exploitées (ou converties) sous le format MACINTOSH par l’auteur.

Pour des polices plus particulières (dialectes, par exemple) chaque contributeur aura été sensibilisé au problème d’exploitation des fichiers informatiques pour composition : les polices de caractères utilisées devront être fournies sous format complet de polices de caractères MAC (non PC).

Les polices de caractères « personalisées » (« truquées », en vue de diffusion personnelle de travaux par exemple) ne sont jamais exploitables par l’éditeur ni par l’imprimeur.

Chaque fichier informatique correspondant à un article sera donc accompagné, pour autant de polices de caractère spécifiques utilisées le cas échéant (autres que les polices courantes telles que Times), d’une valise complète MAC correspondante. Par « valise complète », nous entendons 2 fichiers joints ensemble : le fichier écran + le fichier imprimante (ou fichier post-script), – sans lesquels il est impossible d’exploiter convenablement la contribution.

Enfin, chaque fichier informatique sera accompagné d’une impression-papier complète, validée par l’auteur.

1 - Présentation

Choisir un caractère lisible d'au moins 12 points. Numéroter toutes les pages en continu.

Le manuscrit complet doit comprendre :

  • le texte principal,

  • les références bibliographiques,

  • les notes,

  • l'adresse institutionnelle complète du ou des auteur(s). Le cas échéant, son ou leur(s) adresse(s) électronique(s).

et il ne pas dépasser le nombre de signes maximum préconisé par le coordinateur du numéro.

Une disquette sera jointe à la sortie-papier.

2 - Numérotations des sections

Toutes les sections et sous-sections doivent être numérotées. Les titres de section sont à souligner d'un trait ondulé et apparaîtront en gras.

Exemple :

1. Acquisition des pronoms

1.1. Pronoms personnels

1.1.1. Réfléchis

Les majuscules n'apparaissent dans les titres qu'à l'initiale du premier mot, des noms propres et dans la siglaison.

3 - Notes

Les notes, regroupées en fin d'article, seront aussi courtes que possible et ne contiendront ni figures, ni tableaux.

Les exemples inclus dans les notes seront numérotés en chiffres romains minuscules :

   

(i)

   

a.

b.

Le premier exemple de chaque note porte le numéro (i).

4 - Caractères spéciaux et ponctuation

o L'italique est à réserver :

  • aux titres d'ouvrages dans les références,

  • aux mots d'emprunt (comme a priori, in situ, Aktionsart).

Il n'est pas utilisé pour l'emphase.

o Les petites capitales sont utilisées :

  • pour mettre en relief un mot ou une suite de mots,

  • pour introduire un nouveau terme technique,

  • dans les exemples numérotés pour gloser les catégories linguistiques.

o Toutes les ponctuations doubles (points d'exclamation, d'interrogation, deux points et point-virgule) sont précédées et suivies d'une espace.

o Les guillemets

Les citations dans le corps du texte sont placées entre « guillemets doubles ». Les guillemets simples sont utilisés pour les mots détournés de leur emploi habituel (ex : un manteau très 'mode') ainsi que pour les traductions et les paraphrases.

5 - Références citées dans le texte

 

  • Selon Chomsky (1993),…

  • Chomsky (1993 : 32) soutient que…

  • Selon plusieurs auteurs (Chomsky, 1993 ; Ruwet, 1990),…

  • Selon Quirk et al. (1985),…

6 - Exemples

Dans l'exemple (42), l'article est morphologiquement spécifié pour le genre :

   

(42)

   

La chèvre a bu.

Dans les exemples (43 a, b)…

   

(43)

   

a.

   

Les chèvres ont bu.

b.

*chèvres ont bu.

Dans les exemples (44) et (45)…

   

(44)

   

Mobili ti Yasi a yeke pendere.

voiture rl Yasi 3 cop beau

'La voiture de Yasi est belle.'

(45)

Mary's car is beautiful.

'La voiture de Mary est belle.'

La liste des abréviations utilisées dans les gloses est à fournir dans une note.

Les gloses sont à aligner mot par mot sous les exemples auxquels elles correspondent.

7 - Références bibliographiques

Attal, Jean-Pierre (1987), Grammaire et usage de l'anglais. Paris-Gembloux : Duculot.

Bolinger, Dwight (1961), « Contrastive accent and contrastive stress », Language 37-1 : p. 83-96.

Erteschik-Shir, Nomi ; Lappin, Shalom (1983), « Dominance and extraction : a reply to A. Grosu », Theoretical Linguistics 10-1 : p. 81-96.

  • * (eds., ou ed. pour les références anglosaxonnes, (sous la dir. de) pour les références francophones (...)

Everaert, Martin (1991), Contextual determination of the anaphor/pronominal distinction. Dans Koster & Reuland (eds.*). p. 77-118.

Koster, Jan (1985), « Reflexives in Dutch ». Dans Guéron, J., Obenauer, H.-G. & Pollock, J.-Y. (eds.), Grammatical Representation : p. 141-67. Dordrecht : Foris.

Koster, Jan ; Reuland, Eric (eds.) (1991), Long-distance anaphora. Cambridge : CUP.

Reinhart, Tanya ; Reuland, Eric (1991), « Anaphors and logophors : an argument structure perspective ». Dans Koster & Reuland (eds.). p. 283-321.

Notes

* (eds., ou ed. pour les références anglosaxonnes, (sous la dir. de) pour les références francophones.)

Haut de page