Navigation – Plan du site

Compare a’, ‘par rapport a’: limites et exces de l’antonymie differentielle

Sylvie Ferrando
p. 157-172

Résumés

Dans le cadre de la sémantique de la comparaison et de la polarité, et à partir de l’antonymie différentielle (Kennedy, 2001), nous nous interrogerons sur les structures comparatives générant la polarité croisée pour proposer deux types de comparaison de déviation: l’un à valeur de référence unique, l’autre à double valeur de référence. Puis nous montrerons que certaines structures de la comparaison explicitée en ‘comparé à’, ‘par rapport à’, qui génèrent la polarité croisée, présentent une autre interprétation, la comparaison relative ordonnée converse, compatible ou non avec la comparaison de déviation, et nous contrasterons ces deux structures sur les plans sémantique et syntaxique pour montrer leur non-équivalence, et le statut intermédiaire de l’anglais ‘compared to’.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvie Ferrando, « Compare a’, ‘par rapport a’: limites et exces de l’antonymie differentielle », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 33 | 2005, mis en ligne le 16 septembre 2005, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://rlv.revues.org/1325 ; DOI : 10.4000/rlv.1325

Haut de page

Auteur

Sylvie Ferrando

Université Paris IV-Sorbonne

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page