Navigation – Plan du site

Segmentation lexicale de la parole continue : la linéarité en question

Sophie Wauquier-Gravelines
p. 133-156

Résumés

Les caractéristiques physiques du signal, ainsi que les modélisations de la chaîne parlée le plus souvent retenues dans les modèles psycholinguistiques (représentation orthographique ou phonologique SPE) ont longtemps influencé une conception strictement algorithmique et linéaire du traitement de la parole continue. Néanmoins, la synthèse des plus récentes propositions de la psycholinguistique expérimentale et de la phonologie multilinéaire nous amène à mettre à jour les limites d’une telle conception et nous invite à envisager l’existence de stratégies heuristiques incluant le stockage temporaire et/ou l’existence de calculs rétroactifs permettant l’extraction rapide et efficace de l’information lexicale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sophie Wauquier-Gravelines, « Segmentation lexicale de la parole continue : la linéarité en question », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 28 | 1999, mis en ligne le 09 septembre 2005, consulté le 19 août 2017. URL : http://rlv.revues.org/1217 ; DOI : 10.4000/rlv.1217

Haut de page

Auteur

Sophie Wauquier-Gravelines

Université de Nantes

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page