Navigation – Plan du site

Relinearizing phonology : an edge feature account of shona

David Houghton
p. 41-58

Résumés

Dans cet article, un nouveau système de description des tons est présenté dans lequel la mélodie tonale est caractérisée en termes de frontières de plateau. On compare cette analyse avec l’analyse autosegmentale dans laquelle ce qui est décrit ce sont les tons exprimés sur les noyaux syllabiques. Les deux systèmes sont appliqués chacun à un ensemble de problèmes dans la tonologie de la langue Shona : la règle de Meeussen’s, la règle de Stevick, et un sous-ensemble de la tonologie du radical verbal. L’analyse en termes de frontières de plateau est plus semblable aux analyses linéaires dans la mesure où il ne contient pas de liages multiples des tons aux syllabes. Il est plus simple formellement dans la mesure où il a besoin de moins de stipulations. Il est moins puissant dans la mesure où les règles peuvent affecter moins de traits et de moins de façons : toute règle remet le ton au niveau de défaut aux jointures morphologiques. Ainsi, cette analyse révèle plus clairement la présence de schèmes tonals en Shona. De plus, ses règles sont motivées fonctionnellement et on peut les appliquer lors de la production du discours, contrairement aux règles de l’analyse autosegmentale.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

linéarité, ton, trait de bord
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Houghton, « Relinearizing phonology : an edge feature account of shona », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 28 | 1999, mis en ligne le 09 septembre 2005, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rlv.revues.org/1213 ; DOI : 10.4000/rlv.1213

Haut de page

Auteur

David Houghton

State University of New York at Buffalo

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page