Navigation – Plan du site

Regards sur la phonologie des langues signées

Christopher Miller
p. 101-120

Résumés

Les différences de forme entre le signal dans les langues signées et celui des langues orales pourraient mener à croire qu’il n’y a pas de niveau phonologique dans les langues signées analogue à celui des langues orales. Cependant, il existe de nombreuses preuves de phénomènes phonologiques dans les langues signées. Cet article démontre le rôle que joue la phonologie métrique dans la détermination de la forme de certains signes en contexte phrastique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christopher Miller, « Regards sur la phonologie des langues signées », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 29 | 2000, mis en ligne le 09 septembre 2005, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://rlv.revues.org/1201 ; DOI : 10.4000/rlv.1201

Haut de page

Auteur

Christopher Miller

Université du Québec à Montréal

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page