Navigation – Plan du site

La fonction poétique dans les langues des signes

Marion Blondel
p. 9-28

Résumés

L’étude de la fonction poétique dans les langues de signes a été amorcée pendant les années 70. L’objectif de cet article est de présenter l’ensemble des points abordés autour de cette question depuis ces travaux et d’apporter une perspective nouvelle en se concentrant sur l’étude d’un corpus de poésies enfantines en LSF. L’hypothèse dégagée à partir de cette étude consiste à placer le rythme au cœur de la structure poétique et à le considérer comme un élément commun aux poésies des différentes modalités.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marion Blondel, « La fonction poétique dans les langues des signes », Recherches linguistiques de Vincennes [En ligne], 29 | 2000, mis en ligne le 09 septembre 2005, consulté le 27 juin 2017. URL : http://rlv.revues.org/1195 ; DOI : 10.4000/rlv.1195

Haut de page

Auteur

Marion Blondel

Université François Rabelais, Tours

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Vincennes

Haut de page